Politique agricole commune 2014-2020 : un fiasco pour la biodiversité !

Alors que c’était l’un de ses buts affichés, la politique agricole commune (PAC) de 2014 a totalement échoué à stopper l’érosion de la biodiversité, constate la Cour des comptes européennes. Une leçon à retenir pour la PAC 2020 en cours de négociation.

Dix ans pour rien !
Alors que l’arrêt de la dégradation des milieux naturels par l’agriculture était une des grandes causes du début de la décennie écoulée, les 27 états membres de l’Union Européenne ont complètement loupé cet objectif.
Pire : La biodiversité des zones agricoles a continué de se dégrader, dénonce la Cour des comptes européenne dans un rapport publié le 5 juin 2020.
Depuis 1990 :
> Baisse de 34% des espèces d’oiseaux et des papillons associés aux cultures.
> Baisse de 39% de 17 espèces de papillons de prairies.
> Disparition de 76% de la biomasse des insectes volants.

Sources et lien : sciencesetavenir.fr du 15.06.2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *