Trop d’anthropisme peut nuire à la santé !

État d’urgence sanitaire en Inde : New Delhi suffoque sous un pic de pollution.
Depuis plusieurs jours, une épaisse fumée âcre enveloppe la capitale, une conjonction de facteurs naturels et humains (brûlis agricoles, émissions industrielles et automobiles, feux pour se réchauffer…) transforme New Delhi en «chambre à gaz».
A New Delhi, on enregistrait une concentration de particules fines PM2,5 de 421 microgrammes par mètre cube d’air, alors que l’Organisation mondiale pour la santé (OMS) recommande de ne pas dépasser 25 en moyenne journalière. (sources : lesoir.be du 1/11/2019)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *